Les îles au Pérou

Les Indiens des îles au Pérou de la Cordillère, descendants des Incas bâtisseurs d’Ingapirca, perpétuent les traditions. Si vous êtes à la recherche d’un voyage au contact d’une culture authentique, d’un tourisme solidaire géré par les communautés locales, ou passionné de faune marine, voici quelques pistes pour savoir où aller au Pérou.

Iles Ballestas : Véritable réserve naturelle

@Knipsersiggi

Parmi les îles au Pérou, se trouvent les îles Ballestas qui sont un archipel situé en plein Océan Pacifique, accessible en une demi-heure en vedette rapide depuis le port de pêche de Paracas. Grâce à ses eaux froides, on y rencontre 180 espèces de poissons, ainsi que 10 variétés de dauphins et 4 000 otaries à crinières. Vous y verrez également 60 espèces d’oiseaux marins, constituant ainsi une véritable réserve ornithologique. Amoureux de la faune sauvage à l’abordage !

L’île de Taquile : Art textile et culture vivante

@snaptitude

L’île de Taquile est située sur le lac Titicaca. La vie y est encore préservée, on y trouve d’ailleurs des ruines pré-Incas sur les hauteurs. Il n’y a ni voiture ni hôtel sur l’île. Les habitants sont connus pour avoir, dans les années 1970, développé des formes alternatives de tourisme, contrôlé directement par la communauté. La culture, très vivante, se retrouve dans les costumes traditionnels portés par tous. Surtout connu pour son artisanat de haute qualité, « Taquile et son art textile » ont été inscrits par l’Unesco au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Baroudeur curieux goûtez à l’infusion de la feuille de coca ou de muña.

L’île d’Amantani : L’emblème national

@Byelikova Oksana

L’île d’Amantaní se trouve également sur le lac Titicaca. Elle est aussi appelée « île du Kantuta », car on y trouve abondamment cette plante que le Pérou a choisie comme emblème. Particularité pittoresque de l’île, ses deux pics, le Pachatata (« terre père ») et le Pachamama (« terre mère »). Chaque pic possède son temple, et le jour de la fête annuelle on choisit les représentants de Pachatata et de Pachamama. Une course est alors lancée depuis chaque pic, jusqu’à un point situé entre les deux sommets. Selon la légende, une victoire pour Pachamama présage une abondante récolte l’année suivante. Comme sur Taquile, il n’y a pas d’hôtels, les familles proposent donc des repas et l’hébergement pour les touristes. En retour, les hôtes apportent de la nourriture (riz ou sucre) comme cadeau. Pour les randonneurs adeptes de panoramas grandioses, visitez les ruines Inca et Tiwanaku.

Les îles flottantes du lac Titicaca

@snaptitude

Le peuple Uros aujourd’hui disparu a été le créateur des îles flottantes du lac Titicaca. Ces îles au Pérou, créent à la base (XIIème siècle) pour échapper à leur rivale la tribu Inca, constituent l’héritage transmis par les Uros aux habitants actuels les Aymaras. Amarré à six kilomètres de la ville de Puno, l’archipel est constitué de 40 îles flottantes à base de totora, une sorte de jonc partiellement comestible. Le totora est aussi utilisé pour les maisons, le mobilier ainsi que les radeaux. Férus du mode de vie atypique et eco-friendly, c’est une excursion à faire absolument.