Les volcans au Pérou

Vous avez décidé de partir au Pérou ? Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir la beauté de ses paysages et notamment ses nombreux volcans ? Situés essentiellement dans le sud du pays, région volcanique, il existe plus d’une dizaine de volcans au Pérou. Malgré les risques d’éruptions, la région reste densément peuplée et touristique. Tour d’horizon des différents volcans au Pérou.

Ampato le bel endormi

@vitmark

Situé dans la zone volcanique centrale de la cordillère des Andes au sud Pérou, l’Ampato est un volcan péruvien qui culmine à 6288 mètres d’altitude. Il se trouve dans la région volcanique d’Arequipa, au sein de la province de Caylloma. Son nom, issu du quechua, signifie crapaud, rappelant ainsi sa forme particulière. Sa dernière éruption répertoriée date de 700 avant JC, ce qui fait de l’Ampato un volcan endormi. L’Ampato est célèbre grâce à la découverte en 1995 du corps momifié d’une jeune femme nommée par les archéologues Juanita, qui, bien que morte il y a 500 ans, est restée dans un état remarquable.

Chachani le majestueux

@travelview

Le Chachani fait partie, avec l’Ampato, des plus hauts volcans de la région d’Arequipa avec 6075 mètres d’altitude. C’est ce que l’on appelle un stratovolcan. Cela signifie que sa structure s’est constituée à partir de coulées de lave et de fragments de roches au cours de ses différentes éruptions. Malgré son altitude élevée, le Chachani n’a pas de neige à son sommet. Le volcan est victime du réchauffement climatique et a perdu ses derniers glaciers en 2008. Il est possible de faire l’ascension de certains volcans au Pérou, le Chachani en fait partie. Les excursions proposées pour grimper au sommet du volcan sont prisées par les touristes.

Misti le dangereux

@Mircea Dobre

C’est l’un des volcans au Pérou les plus actifs et certainement l’un des plus dangereux. Situé dans la ville d’Arequipa, il culmine à près de 5822 mètres d’altitude, ce qui en fait l’un des volcans actifs le plus haut du monde. Son sommet, contrairement au Chachani, n’a pas souffert du réchauffement climatique et reste couvert de neige. La dernière éruption du Misti date de 1985. Néanmoins, en 2016 le volcan a présenté des signes d’activités, laissant s’échapper des émanations de gaz. L’ascension de ce volcan reste cependant possible. Il vous faudra compter deux jours pour atteindre le sommet du Misti en passant la nuit au camp de base situé à 4500 mètres d’altitude.

Sabancaya la langue de feu

@c-foto

Le Sabancaya, littéralement langue de feu en quechua, est un stratovolcan accolé à l’Ampalo et situé dans la région d’Arequipa. Culminant à une altitude de 5967 mètres, il est considéré comme le septième plus haut volcan actif au monde. Son altitude lui permet de se doter d’une calotte glaciaire à son sommet. Sa dernière éruption date de novembre 2016, causant notamment des pluies de cendres et des émissions de soufre dans une zone à la fois peuplée et touristique. Souvent en activité, le Sabancaya fait partie, avec le Misti, des volcans péruviens les plus actifs.